Conférence de Michel Serres sur les mutations auxquelles nous assistons.

Michel Serres, est un philosophe, historien des sciences et homme de lettres français, élu à l'Académie française le 29 mars 1990. Il est mort en 2019.

Le 1er mars 2011, en séance solennelle à l'Académie sur le thème « Les nouveaux défis de l'éducation », Michel Serres prononce le discours « Petite Poucette », en référence à une génération dont il explique qu'elle connaît des mutations profondes, des transformations hominescentes rarissimes dans l'histoire25 : « Il ou elle n’a plus le même corps, la même espérance de vie, n’habite plus le même espace, ne communique plus de la même façon, ne perçoit plus le même monde extérieur, ne vit plus dans la même nature ; né sous péridurale et de naissance programmée, ne redoute plus la même mort, sous soins palliatifs. N’ayant plus la même tête que celle de ses parents, il ou elle connaît autrement. » Il tirera un livre de cette conférence, Petite Poucette, énorme succès d'édition avec plus de 200 000 exemplaires vendus en France. Dans cette courte fable il décrit la révolution de l'enseignement grâce aux nouvelles technologies, la révolution, incarnée par une jeune fille qui de ses pouces habiles pianote sur le clavier de son portable.

(Source : Wikipedia)